5 pensieri su “Previsionimeteo”

  1. Parler du temps qu’il fait n’est pas si anodin.
    Le philosophe et sémiologue français Roland Barthes qualifiait cet échange météorologique de “fonction phatique du langage”, lui reconnaissant une réelle utilité dans la communication. Et même parfois chez les gens qui s’aiment énormément :
    « Ils s’aiment tellement, prétendait-il, qu’ils se le disent par la délicatesse même de l’insignifiance, car il y a des cas où seule l’insignifiance est délicate.”

    Ailleurs, dans un essai d’autoportrait paru en 1975 (“Roland Barthes par Roland Barthes”), il écrivait :
    “Rien de plus culturel que l’atmosphère, rien de plus idéologique que le temps qu’il fait.”

    Il meteo può quindi essere molto interessante…

    A Paris ce soir 35° Celsius !!!
    Couvrez-vous bien, cher Luigi Maria !

    Piace a 1 persona

    1. Merci beaucoup, Lelius,pour votre thèse et vos citations très opportunes. Vous avez converti ma publication (il y a eu une polémique voilée…) en poésie ! J’espère que vos températures redeviendront bientôt plus humaines… Je ne saurais vous conseiller de… vous déshabiller…
      Un accueil chaleureux! 🤗

      Piace a 1 persona

    2. Ah Paris ! Je me souviens fin janvier 1974, j’accompagnais un ami, fonctionnaire de la galerie d’art “il Milione” à Milan, pour assister à l’inauguration de la FIAC, la Foire internationale d’art contemporain. C’était des journées froides et lumineuses, nous avons dormi dans un petit hôtel, rue des Saints-Pères, qui sait s’il existe encore… Merveilleux souvenirs d’une ville incomparable. Excusez-moi mais quand je lis : A Paris ce soir 35°… des souvenirs très lointains et surtout de jeunesse me sont parvenus. Je vous souhaite une nuit paisible, j’espère plus fraîche.
      Luigi Maria.

      Piace a 1 persona

  2. Comme je comprends la persistance de vos merveilleux souvenirs de cette ville que j’ai moi-même adorée sans limite aucune. Je ne saurais que vous conseiller de les garder encore bien vivants, car le Paris d’aujourd’hui a hélas perdu son âme.
    Ville sale, pervertie par la médiocrité du temps, certes, mais également minée par une forte insécurité, une incivilité galopante, un bruit insupportable… et saccagée par une gestion déplorable. Certes la ville historique est belle, mais le charme a fondu, et ce qu’il en reste ne fait plus vraiment rêver… O tempora, ô mores !
    Depuis quelques années, chaque jour en vérité je me demande comment quitter Paris – et j’ai la chance pourtant d’habiter Montmartre – mais à un certain âge les mutations ne sont pas si simples.
    Pour l’instant la température prend le pas.
    Merci pour vos confidences qui ont réveillé également en moi quelques souvenirs heureux parmi la multitude d’entre eux qui sont liés à cette ville tant aimée.
    Portez-vous bien !
    Jean-Louis

    Piace a 1 persona

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...